© 2023 by The Artifact. Proudly created with Wix.com

  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
  • Instagram B&W

Le travail suit la mobilité de la pensée. Il n’est pas fixé d’avance . Les couleurs comme les traits suivent la mobilité de l’émotion. Les couleurs que j’ai pensé sont dans le tableau, mais pas à la place prévue ni dans la quantité évaluée.

Ma peinture est une pensée qui voit ; sans nommer ce qu’elle voit. Ce qu’elle voit sur un objet c’est un autre objet, caché

L’image de l’espace est une construction, ce n’est pas une réalité et cela fait apparaitre l’invraisemblable.

 

Évoquer ce qui n’est pas encore : un sous-venir -

 

Ce qui résiste à l’entendement donne de l’éclat à ce que l’on sait voir. L’absence de sens immédiatement formulable est une chance pour que l’impossible devienne probable.

 

De l’écriture Illisible à l’onde Visible. 

« Si mes graphies sont illisibles c’est pour dire non aux commentaires » R:Barthes 1976

 

Mais l‘inverse se produit si le regardeur s’empare de cette poésie illisible pour la lire dans son fort intérieur et se l’approprier. A chaque individu poète, un nouveau son apparait et s’insinue dans son esprit comme une musique, une poésie des mots. un sentiment se déroule petit à petit et se met à exister différemment dans la tête de chaque lecteur.

 

De la mer à l’écriture il n’y a qu’une brasse. Et tandis que l’onde soulève les flots, émerge un son imaginaire. Ce son, reflet d’une écriture illisible, cette onde reflet de ce son inaudible. 

 

Les mots que je n’entend pas deviennent des ondes visibles.